Démarche artistique

Le-Couple-détail_2005-2013

Le-Couple (détail)_2005-2013

Desautels recourt à une approche intuitive expérimentale, navigant entre deux univers, la figuration et l’abstraction, de la réalité à l’imaginaire. Il exploite la surface picturale dans une répartition adéquate et une organisation variée d’éléments du langage plastique ; jeux de lignes, de couleurs, de contrastes de deux éléments opposés, juxtaposés qui se mettent réciproquement en valeur, de profondeur, de formes, de masses, de mouvements rotatifs qui rappellent une certaine agitation à la recherche de « l’équilibre » de masses, de volumes presque identiques (distribution égale des forces) ou semblables dont leur disposition souvent mise en parallèle tente vers le chaos (dualité) ou vers un résultat plus stable (équilibre). Une évocation subtile d’interdépendance, de corrélation et de causalité, voire la quête de la nature humaine et de ce qui l’entoure.

Entre autres, l’artiste met en scène dans sa peinture un système d’ambivalence et de dédoublement (Le couple, sujet récurent de son œuvre) qui devient surface de projection de ses représentations. Un système binaire d’opposition de formes cherchant à représenter quelque chose. Pas de début ni de fin, seulement un défi infini de l’artiste. La configuration des formes abstraites aux contours fermés, mise en avant-plan, et en opposition sur la surface plane du tableau, amène à distinguer la coexistence d’éléments différents, mettant en scène le plus souvent deux plans distinctifs (formes hybrides, comme allusion au couple symbolisé) accentuant par moment ou minimisant les différences.

Le corpus d’œuvres présenté apparaît dans une uniformité cosmique et symbolique, hors du temps et de l’espace, au-delà de toute réalité qui se voudrait précise, historique ou encore sociale. Seuls les éléments plastiques, la forme de manière abstraite et symbolique, le mouvement deviennent représentation de la dualité et du récit narratif. De ces œuvres émanent des énergies, suggérées par un ensemble de symboles livrant une dualité intérieure et extérieure, prétexte à se connaître soi-même, à la recherche d’un équilibre certes, mais d’une réflexion certaine.