La peinture en direct

L’Avant-garde picturale montréalaise

Avec L’exposition  « Entre la magie et la panique », dont Desautels fait partie, le Musée d’art contemporain accueillait en 1983 sur son esplanade de la Cité du Havre un groupe de vingt-deux peintres dont l’œuvre devait prendre forme et se terminer, sous l’œil critique d’un vaste public. Le mouvement de peinture en direct est né. Sous l’initiative de Bob Desautels et François Gourd, il s’est ensuite développé sous le titre de « 3 x 4 » aux Foufounes électriques. En mai 1984, l’événement s’est produit à New York et cet art s’est démocratisé. S’enchainent des tournées à succès en Belgique, à Paris…

 

Les Foufounes électriques est devenu un lieu d’expression de la culture underground au Québec. Il s’est développé une tradition de « peinture en direct » où des artistes réalisent une œuvre sous forme de performance.